Castelmore, Chronique livres, Enquête, Jeunesse, Kara Thomas, Lecture, Partenariat, Suspense, Thriller, Young Adult

Chronique lecture : Little Monsters

Auteure: Kara Thomas
Edition: Castelmore
Catégorie : Thriller Young Adult
Sortie : 18.04.2018
Ma note : 15/20
synopsis
« À un moment donné, toutes les petites filles grandissent et s’abîment. »

Kacey vient d’emménager à Broken Falls avec son père, et c’est une nouvelle vie qui commence pour elle. Tout le monde ici est si gentil. Elle a même été accueillie à bras ouverts par de nouvelles amies, Bailey et Jade. Raison pour laquelle cela lui paraît si bizarre quand ces dernières commencent à se montrer distantes. Et lorsqu’elle n’est pas invitée à la plus grosse soirée de l’année, elle n’a pas vraiment l’impression qu’il s’agit d’un accident.

Mais Kacey ne pourra jamais en demander la raison, car après la fête Bailey disparaît. Soudain, Broken Falls ne semble plus si accueillant. Surtout quand tout le monde devient méfiant envers elle, la nouvelle.

Kacey est sur le point d’apprendre deux choses très importantes : parfois, les apparences peuvent se révéler trompeuses. Et parfois, quand on est la nouvelle, il ne faut faire confiance à personne.
chronique
J’ai tout de suite été intriguée par le bandeau indiquant « Un thriller psychologique intense entre Pretty Little Liars et Gone Girl ». Adorant la série et aimant les thrillers, il fallait que je sollicite ce titre sur NetGalley pour m’en faire une idée, si ma lecture allait être à la hauteur de mes espérances. La lecture du résumé n’a fait que renforcer mon envie de le lire, alors ni une, ni deux je me suis jetée dans la lecture de ce mystérieux roman.

Suite à une relation violente et tumultueuse avec sa mère biologique, Kacey intègre le foyer familial de son père qui a refait sa vie et avec qui elle n’entretient aucune relation étant donné qu’il à été absent dans sa vie jusqu’à ce jour. Malgré la difficulté d’arriver dans un nouvel environnement, Kacey se sent mieux, elle est accueillie comme un membre de la famille par sa belle-mère, son demi-frère Andrew sympathise très vite avec elle et Lauren sa petite demi-sœur l’admire, elle qui a toujours rêvée d’avoir une grande sœur, elle est aux anges.

Kacey s’est bien intégrée et s’est même fait de nouvelles amies, Bailey et Jade, elles sont devenues inséparables. Un soir, pour vaincre l’ennui, elles décident de visiter une grange abandonnée. Cet endroit à connu un terrible drame, un incendie s’est déclaré et à décimer une famille complète de cinq enfants, depuis une légende raconte que la mère de famille hante les lieux avec sa robe de nuit maculée de sang, la dame rouge. Elles décident de faire une petite séance de spiritisme histoire de se flanquer une belle peur et de voir si le surnaturel existe bel et bien. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu, quelqu’un les observe, mais qui est-ce ? Pourquoi il n’y a aucune empreinte dans la neige ?

Le lendemain, Kacey se sent écartée de ses amies, elle n’a plus de nouvelles de leur part. Pourtant Jade et Bailey étaient présentes à la plus grande soirée jamais organisée. Pourquoi ne l’ont-elles pas invitée ? Pourquoi leur amitié part en morceaux ? Surtout que suite à cette fête, l’une de ses deux amies est portée disparue. Que s’est-il passé ? Bailey aurait-elle fait une fugue avec son petit ami ? Est-ce leur séance de spiritisme qui leur a porté malheur ?

« C’est la première fois que cela m’arrive avec Jade, il y avait trop de sous-entendus. Je ne peux pas me permettre de perdre Jade. C’est mon amie, la seule que j’aime vraiment dans cette ville. On se soutient mutuellement. On a besoin l’une de l’autre. Plutôt mourir que de perdre Jade. »

Je découvre la plume de Kara Thomas et je suis mitigée, pour moi c’est comme s’il y a une deux écritures différentes dans ce roman. L’écriture du départ, celle qui sert à poser les bases, décrire les personnages, le lieu et le départ de l’intrigue a été dure à suivre. J’ai dû relire certains passages plusieurs fois car je ne comprenais pas si elle relatait des faits du passé ou si c’était du présent. Quelque fois dans les pensées du personnage elle se rappelle juste d’une phrase que quelqu’un lui a dite, elle survole juste le passage sans entrer dans les détails et du coup je ne savais plus à quel moment on était. C’est peut être moi qui était trop fatiguée quand j’ai commencé ma lecture, mais c’est en tout cas mon ressentiment.

J’ai bien aimé le trio d’amies composée de Bailey, Jade et Kacey. Ce n’est pas une simple amitié lié sur la confiance, partageant des fous rires à tout bout de champs et se soutenant l’une à l’autre. Leur relation est basée sur les apparences, des mensonges, des cachotteries, bref rien de tout beau et tout rose et c’est ça qui m’a beaucoup plu, c’était très intéressant à découvrir.

Kacey est donc notre héroïne principale. Elle est mystérieuse et pas très maline. Durant l’enquête elle met son nez partout à la recherche de preuves, et elle commet tellement d’erreurs qu’elle va jusqu’à en être suspectée par les enquêteurs. Elle a pourtant 17 ans, mais on a l’impression qu’elle ne pense pas aux conséquences de ces actes et quelques fois je levais les yeux au ciel tellement je voyais les ennuis arriver. Pour moi ce personnage manquait cruellement de réflexion.

J’ai aussi eu du mal avec le reste des personnages, il y en a trop selon moi, entre les amies, les profs, les parents, les voisins, je ne savais plus qui était qui. Quelque fois, je lisais les noms et je ne savais même pas qui c’était donc ça a quelque peu déboussolé ma lecture. Comme on suit une famille recomposée, sur les premières pages du roman, la narratrice nous présente Lauren comme sa sœur et une autre fois elle parle de sa demi-sœur. J’ai au départ cru qu’il s’agissait de deux personnes différentes. Il y a aussi un exemple avec leur prof qui se nomme M. Cannobbio, à la page suivante elle l’appelle M.C, mais personnellement je n’avais pas compris de suite que c’était la même personne. Bref, on peut vite s’y perdre et je n’ai pas spécialement aimé cette plume. Pour l’autre partie du roman, quand l’enquête démarre et que tout est en place, la plume était beaucoup plus fluide et addictive et j’ai clairement mieux apprécié ma lecture.

« Avec les filles, « pas de nouvelles » ne rime que rarement avec « bonne nouvelle ». Je me demande si ce n’est pas ma punition. Si leur mutisme n’est pas le châtiment que j’ai mérité pour avoir laissé Lauren nous accompagner, hier soir. Après tout, à cause d’elle, on a été à deux doigts de se faire pincer. »

Au fil des chapitres, on suit Kacey, ses émotions et ses hypothèses, mais certains chapitres sont consacrés au journal intime de Bailey. C’est dans ces moments que l’on se rend compte que les versions sont contradictoires, que tout n’est pas sain dans leur relation et que c’est beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait. Ces passages sont vraiment déterminants et percutants sur la suite de l’intrigue.

Concernant le suspense, j’ai été complètement séduite. L’histoire est intense, intriguante et palpitante,  il n’y a pas de passages ennuyeux, tout est bien ficelé et réaliste. J’ai aussi beaucoup apprécié que l’auteure joue avec une ambiance mystique et surnaturelle mais sans tombé dans le fantastique. On est constamment entre le réel et les légendes urbaines et ça m’a beaucoup plu.

Effectivement à la façon « Pretty Little Liars » on y trouve de la manipulation, énormément de secrets, ce groupe d’amies tellement soudées mais qui en réalité se mentent continuellement et sont chacune remplie de secrets sombres et inavouables. Comme dans la série, les jeunes filles mènent leur propre enquête en parallèle des policiers, elles émettent leurs hypothèses, cherchent des preuves et en même temps cachent des faits, des secrets aux enquêteurs et j’ai beaucoup aimé comment tout cela s’emboitait jusqu’au dénouement final. J’étais littéralement happée par l’histoire, par l’enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé cette nuit là. Durant la lecture, j’ai douté de chaque personnage, même de Kacey, tellement le doute s’installe au fil des pages. Les mensonges sont tellement présents, qu’on se demande si nous même n’avons pas été bernés, avons-nous confiance en ces personnages ?

La fin m’a surprise, je ne m’y attendais pas, c’était clairement à la hauteur du reste du récit. Elle m’a semblée cohérente et réaliste et j’ai beaucoup aimé. J’ai par contre l’impression que c’était bâclé, la conclusion allait trop vite, quelques pages supplémentaires pour expliquer tout le dénouement n’aurait pas été de trop.
conclusion
Si je mets de coté le trop plein de personnages et la plume de l’auteur sur la première partie du roman, je vous recommande tout de même ce roman. C’est un très bon thriller Young Adult, avec une fin des plus surprenantes. Un suspense oppressant et addictif qui ravira toutes les fans de la série Pretty Little Liars. Le style est percutant et la psychologie des trois amies totalement déséquilibrée mais on adore. Les mensonges  sont de mises, on doute sur tout, même sur la plus gentille et douce des protagonistes.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s