Chronique livres, Jennifer Mathieu, Jeunesse, Lecture, PKJ, Pocket Jeunesse, Young Adult

Chronique Lecture : La vérité sur Alice

Auteure: Jennifer Mathieu
Edition: Pocket Jeunesse
Catégorie : Young Adult
Sortie : 04.02.2016
Ma note : 10/20
synopsis

« Les gens ne deviennent pas méchants et vicieux du jour au lendemain. Mais laissez leur un temps d’adaptation, et ils seront capables du pire. »

Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux.

Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, l’entourage de la victime, son admirateur secret…

Quelle sera la vôtre ?

chronique

Alice a 16 ans, elle est jolie, populaire et tout le monde l’appréciait. Et finalement c’est peut-être ce qui lui a porté préjudice, car « il paraît » qu’elle a couché avec deux garçons lors de la même soirée. Peut-être même en même temps. Et « il paraît » aussi qu’elle est responsable de l’accident qui a causé la mort de Brian, le quaterback vedette de la ville. Cela ne peut qu’être vrai car toute la ville est au courant. On ne parle que de ça.

« Il paraît ». Deux mots puissants quand on a 16 ans, et qu’on vit dans une petite ville. Mais qu’elle est la vérité ? Alice est-elle une traînée ? Et même si les rumeurs sont vraies, mérite-elle que sa vie devienne un enfer ? Qu’elle soit harcelée et traitée à longueur de temps ?

Nous allons connaître toutes les réponses à travers les yeux de 4 personnages. Kelsie, l’ex meilleure amie d’Alice, en quête de popularité. Josh, le meilleur ami de Brian, le quaterback décédée à cause d’Alice. Elaine, la fille populaire par excellence, la reine du lycée et également celle qui « sortait plus ou moins » avec un des garçons avec qui Alice a couché. Et enfin, Kurt, le garçon timide et réservé que personne ne remarque, le petit génie solitaire qui est sous le charme de la jolie Alice.

« C’est bizarre. Alice Franklin, ce n’est pas un nom de fille à scandale. Ça fait plutôt élève parfaite qui note tout en cours ou qui passe faire du bénévolat à la maison de retraite […] Rien à voir avec Alice, quoi. Mais alors, pas du tout.Alice Franklin, c’est une grosse salope. »

Les personnages ont chacun leur caractère, un peu stéréotypé c’est sûr mais au moins on peut chacun leur donner un trait particulier, il y a le jaloux, le vexé, le lâche, l’indifférent et la victime. Certains cachent bien leur jeu, sous leur air de grand dur qui se la raconte, un homme blessé et lâche. Parfois ceux que l’on pense être nos amis sont de parfaits manipulateur prêts à tout lâcher pour une course à la popularité. Cette grande palette de personnage est d’autant plus intéressante car chacun contribue à sa façon au harcèlement que subit Alice. Chacun y contribue à leur manière, avec plus ou moins d’intensité, chacun de ses personnages harcèle Alice, et encore plus lorsqu’il s’agit d’un phénomène de groupe. Il me manque tout de même un peu plus de profondeur dans ces personnages, qu’elles soient moins stéréotypées et plus travaillées avec du détail. Mais bon n’oublions pas que ce roman ne fait que 200 pages donc c’est naturel que l’auteure s’est centrée plus sur le message à faire passer que sur les personnages qui alimente les rumeurs.

Un gros point négatif à présent, le point de vue d’Alice durant l’histoire m’a cruellement manquée. L’auteure a choisie de lui consacrer uniquement le dernier chapitre et personnellement je ne trouve pas que c’est le meilleur passage de tout le livre. J’aurais voulu en savoir plus sur ses pensées, son ressenti. Je pense aussi que pour les jeunes qui lise le livre, de connaître la souffrance au travers d’Alice pourrait aussi faire comprendre l’importance nocives des rumeurs et du harcèlement.

« – Alors, Kurt, murmura-t-elle, et à mes oreilles, sa voix était encore plus douce ainsi. Qu’est ce que cela fait qu’est ce que cela fait de te balader à coté de la plus grosse garce de Healy High ?- Surement la même chose que de se balader à coté de la bête de foire du lycée rétorquais-je.Alice s’esclaffa et je l’imitais. Dans ma poitrine, je senti de nouveau mon coeur dégringoler. »

L’écriture de l’auteure est fluide mais, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de profondeur. J’aurais aimé qu’on aille plus loin rechercher les émotions du lecteur. Beaucoup de passages dans le livre sont survolés, et je pense que c’est pour préserver un roman court d’environ 200 pages. Ce livre étant destiné aux adolescents, je comprends qu’un pavé puisse en rebuter plus d’un. Pour un adulte, ce roman manque d’éléments dramatique pour nous percuter plus violement dans ces problèmes de société actuels. Si vous avez vu la série « 13 reasons why » qui parle d’un suicide d’une adolescente suite aux moqueries et harcèlement de ses camarades, je trouvais clairement cette série plus parlante et plus poignante que ce roman de Jennifer Mathieu.

Pour le chapitre final, je dois avouer que je suis déçue. La fin est très ouverte, soumise à interprétation et je la trouve clairement un peu bâclée. J’aurais vraiment souhaité en savoir plus sur la suite des évènements, j’ai vraiment l’impression que cela termine comme un conte de fées avec « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants », c’est trop facile et trop guimauve selon moi.

conclusion

Je recommande ce roman aux adolescents, la lecture est facile et son format de 200 pages se lit très vite ce qui est agréable. Je ne pense pas être la cible de ce roman, cependant la thématique du harcèlement est d’actualité et c’est vraiment intéressant pour les jeunes de comprendre qu’un effet de groupe peux très vite avoir des conséquences dramatique. Qu’une simple petite rumeur, qu’un petit mensonge sans importance sur le coup peut se propager aussi vite qu’un virus et peut vraiment blesser. Et malgré que je sois déçue de ma lecture, je lui donne la moyenne pour la morale que ce livre peut véhiculer auprès des plus jeunes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s