Chick Lit, Chronique livres, HarperCollins, Humour, Lecture, Partenariat, Susanna Fogel

Chronique lecture : Les Feller

Auteure: Susanna Fogel
Edition: HarperCollins
Catégorie : Humour
Pages : 272
Sortie : 09.05.2018
Ma note : 3/20
synopsis
Vous pensez que votre famille est cinglée ? Bonne nouvelle : vous n’êtes pas seul(e).
Une mère juive envahissante ; Un père narcissique qui adore faire sentir sa supériorité intellectuelle à son prochain ; Une sœur délurée au langage SMS ; Une grand-mère hilarante et jamais à courts de ragots Une belle-mère chinoise qui ne se prive pas pour donner des conseils pour attirer les hommes…

Les Fellers forment une famille attachante, braillarde, déjantée et absolument imparfaite. Par le biais de lettres joyeuses, intrusives et toujours drôles, ils ne vont cesser de s’immiscer dans la vie de Julie, jeune femme des temps modernes et aspirante écrivain, exact pendant de Lena Dunham dans Girls.

chronique
J’avais besoin de légèreté dans ma prochaine lecture, d’humour, de rires et en lisant le résumé de ce nouveau roman je me suis de suite dis que c’est exactement ce dont j’avais envie et besoin. Malheureusement, c’est une énorme déception pour moi, je vais vous en parler le plus honnêtement possible, ce n’est jamais facile de dire que les choses ne nous plaisent pas mais cela reste uniquement mon avis.

C’est difficile de faire un résumé de ce roman car il n’y a pas d’histoire à proprement parlé. Julie la grande fille de la famille nous présente sa famille au travers de lettres qui lui sont adressée. Ce sont juste des anecdotes de famille, sans trop d’intérêt. Au fur et à mesure des messages, on avance dans la vie de Julie, elle est d’abord en pleine études à l’université pour devenir écrivain, ensuite elle travaille en tant que hôtesse de l’air pour gagner de l’argent.

Pour se situer dans le temps, des rappels fréquents sur l’âge de sa petite sœur, Jane, nous aide à nous repérer dans l’histoire. Personnellement, je n’avais pas tout de suite compris que le temps avançait au fil de la lecture, pour vous dire j’avais même pensé qu’il y avait une incohérence dans le texte car on parlait de Jane à 7 ans et deux pages après Jane avait 13 ans. Donc soit elle avait deux sœurs avec le même nom, soit l’auteure s’était plantée dans l’âge pour moi. C’est que plus tard que j’ai compris.

« J’aimerais dans la mesure du possible éviter de revivre la tragédie du week-end du Memorial Day, en 1994, durant lequel une personne de votre famille a laissé une bouteille de sauce soja à l’intérieur du réfrigérateur sans prendre la peine de la reboucher, suite à quoi des gouttes de sauce ont coulé au fond du bac à légumes. » 

Ces erreurs sont selon moi dû à l’écriture du roman, on ressent que la plume est jeune, pas forcément très fluide. De plus, mon confort de lecture était pas au top car ce roman à énormément de fautes d’orthographe qui font mal aux yeux parfois.
L’auteure a voulu adapté aussi l’écriture aux personnages, un langage plus sms pour la jeune ado ou encore de la vulgarité pour d’autres. Je n’ai franchement pas accroché avec cette méthode. De plus que le petit frère Stuart de 6 ans écrit comme un philosophe. Alors je veux bien qu’il est une éducation stricte et que cela soit un petit génie mais tout de même ce n’est pas logique.

Pour les personnages, il y en a beaucoup trop. Ce qui induit qu’on en connait au final très peu sur eux. Je ne me suis donc pas attachée ni à Julie notre narratrice, ni aux membres de sa famille. La seule qui sortait du lot c’était pour moi la grand-mère, j’ai beaucoup aimé son franc-parler qui me rappelle ma propre mémé. Etant donné qu’on parle de message envoyé sur la boîte de Julie, je n’ai pas compris pourquoi on a les messages de son hamster décédé, le chien de son copain et même son iphone ! Ce n’est pas très cohérent.

« Mamie Rose vient d’ouvrir un compte Yahoo – Bonjour Julie, c’est mamie Rose et je t’informe que mon adresse mail est Roselerner@yahoo.com. À la résidence pour seniors ils essaient de nous apprendre à nous servir du courrier électronique. Il paraît que ça va nous permettre de passer plus de temps avec nos proches. Comme si j’allais gober ça. »

Je voulais une lecture avec de l’humour, je n’ai malheureusement pas été servie. Je n’ai pas le même humour je pense, car jamais ce roman m’a fait sourire, ou très peu.

conclusion

Comme vous l’aurez compris, je n’ai pas apprécié ma lecture, il n’y a pas d’histoire, on ne s’attache pas à tout ces nombreux personnages. Pour l’humour, ce n’était pas compatible avec moi car j’ai à peine eu un sourire durant la lecture. La plume de l’auteure n’était pas confortable et donc cela ne m’a vraiment pas aidé pour terminer ce livre. Bref, je suis passée complètement à côté de cette lecture que j’ai trouvée sans intérêt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s