Bragelonne, Cara Hunter, Chronique livres, Disparition, Disparition d'enfant, Drame Contemporain, Enlèvement, Enquête, Lecture, Partenariat, Policier, Thriller

Chronique lecture : Sous nos yeux

 

Auteure: Cara Hunter
Saga : Une enquête de Adam Fawley
Edition: Bragelonne
Catégorie : Thriller
Mots clés : Enlèvement d’enfant, Disparition, Enquête
Pages : 336
Sortie : 16.05.2018
Ma note : 16/20
synopsis
Quelqu’un a enlevé Daisy Mason. Quelqu’un que vous connaissez.

 

Alerte enlèvement : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu.

 

L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot…

 

Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater…

 

chronique
La petite Daisy Mason, 8 ans, à disparue lors d’une fête que donnait sa famille dans le jardin familiale. Le père Barry et la mère Sharon n’ont rien vu. S’est-elle enfuie ? S’est-elle fait kidnapper ? Est-elle encore vivante ? Léo, l’ainé de la famille de 10 ans semble en savoir plus que ce qu’il veut bien vouloir dire. Que s’est-il donc passé durant cette soirée dans ce quartier résidentielle en apparence calme et paisible ?

 

L’auteure a crée des personnages extrêmement complexes et rempli de faux-semblants. Pour ce qui est des parents de la jeune Daisy, on ne leur fait pas confiance, on les suspecte depuis le début d’être dans le coup. La mère, Sharon, est insupportable. Elle n’est pas coopérative avec l’enquêteur pour retrouver sa douce petite fleur, elle est complètement maniaque et ne veux personne chez elle et encore moins que la police fouille pour trouver des indices. Un comportement complètement incompréhensif. Elle est égoïste et superficielle, elle ne pense que paraître parfaite, toujours tirée à quatre épingles pour bien passer à la télévision et pour la presse.

 

En ce qui concerne Barry, le père de la petite, lui aussi il cache quelque chose. Il aime sa fille d’un amour inconditionnel. C’est sa fille, son petit bijou. Il n’aime pas se montrer au public, comme s’il voulait passer inaperçu. Mais pourquoi ? Que cache-il ? Un gros travail à été fait avec cette famille, de la complexité et j’ai adoré en savoir plus sur eux même si je ne me suis pas du tout attaché à ces deux personnages.

 

« Sa théorie, c’est que certaines émotions ne peuvent être feintes, parce qu’on ne peut pas contrôler consciemment les muscles du visage qui les expriment. Prenez la douleur ou le chagrin, par exemple. Tout se passe entre les sourcils. Si vous êtes vraiment affligé, vos sourcils se rapprochent. Il est extrêmement difficile de simuler ça plus d’une minute ou deux. Je le sais, j’ai essayé. Si vous regardez les appels télévisés lancés par ceux qui ont ensuite été démasqués comme étant les auteurs du crime, vous comprendrez exactement ce que je veux dire. Ce sont leurs sourcils qui les ont trahis. Le haut du visage est en contradiction avec le bas. »

 

L’auteure multiplie avec beaucoup de dextérité les points de vue, nous sommes dans la tête de l’inspecteur Fawley avec ses propres motivations pour retrouver cet enfant. En parallèle, on en apprend plus sur lui et sa famille, c’est un personnage entier et attachant dû à son passé, il fait réellement tout son possible pour retrouver Daisy. Ensuite nous avons quelques articles de presse qui relatent l’avancement de l’enquête avec leur point de vue extérieur.

 

Le plus intéressant selon moi ce sont les aperçus des discussions sur les réseaux sociaux, c’est durant ces moments que l’on se rend compte que les rumeurs vont très, trop vite. Des témoins parlent de ce qu’il ont vu, chacun y va se sa théorie et le pire ils jugent sans savoir. Ces discussions sont toxiques, les gens prolifèrent des informations fausses sans réellement prendre la mesure de leur paroles, sans savoir ce qui c’est passé et qu’ils influencent d’autres personnes dans leurs pensées. Des paris sont lancés sur qui est le coupable, la bêtise humaine est vraiment partout et c’est pourtant très crédible.

 

« UK Social Media News @UKSocialMediaNews – 9 h 22Notre sondage est encore ouvert : pour le moment, 67 % pensent que Sharon Mason est coupable, 33 % penchent pour Barry. 23 778 votes pour l’instant #DaisyMason »

 

Ce qui m’a dérangée dans ce livre, c’est l’absence de chapitres. Je trouve que c’est dommage, cela aurait pu créer un rythme supplémentaire pour le lecteur. Pas que le rythme de lecture soit spécialement lent mais quelques fois je me suis arrêtée de lire alors que s’il y aurait eu des chapitres j’aurais grappillé encore quelques pages pour arriver à la fin du chapitre en question.

 

Cara Hunter orchestre avec beaucoup d’habileté sa plume pour que le suspense monte crescendo durant notre lecture. J’avais toujours envie d’en savoir plus, j’étais méfiante de tous les personnages, j’ai imaginé des milliards de scénario différents. L’enquête est remplie de faux-semblants, tout n’est pas très net, on se pose beaucoup de question et les révélations sont de plus en plus surprenantes tout en restant crédibles. La fin de l’histoire m’a complètement retournée. Je ne m’y attendais vraiment pas et cela m’a permise de terminer ma lecture sur un très bon sentiment.

 

conclusion

J’ai passé un super bon moment de lecture. On s’attache à cette petite fille qui a été enlevée a travers les dire de son entourage et des retours dans le passé qui nous permettent petit à petit de comprendre ce qui s’est réellement passé cette nuit là. Les personnages de la famille Mason sont extrêmement bien travaillés par l’auteure. Sa plume est fluide, addictive et le suspense nous oblige à tourner les pages de plus en plus vite pour connaître la vérité.




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s