Amour Obsessionnel, Calmann Lévy, Chronique livres, Espionnage, Karen Hamilton, Lecture, Partenariat, Psychopathe, Thriller

Chronique lecture : La Fille du Ciel

 



Auteure: Karen Hamilton
Edition: Calmann Lévy
Collection : Noir
Catégorie : Thriller psychologique
Mots clés : Hôtesse de l’air, Amour Obsessionnel
Espionnage, Psychopathe
Pages : 368
Sortie : 16.05.2018
Ma note : 15/20
synopsis

En amour, la fin justifie toujours les moyens

Juliette et Nate sont faits l’un pour l’autre. Il est pilote de ligne, elle est hôtesse de l’air dans la même compagnie. Les amis, la famille, le travail, Juliette sait tout de Nate – surtout grâce aux réseaux sociaux. Elle aime particulièrement son appartement, dont elle a fait faire un double des clés et où elle se rend régulièrement quand Nate n’y est pas. Et elle déteste Bella, la sœur de Nate, mais n’est-ce pas la norme dans un couple heureux que de ne pas s’entendre avec sa belle-famille ?

Nate a rompu avec Juliette six mois plus tôt, mais cela ne compte pas. Juliette ne s’appelle d’ailleurs pas vraiment Juliette, et n’est devenue hôtesse de l’air que tout récemment, pour garder un œil sur lui. Entrer dans la vie des proches de Nate, choisir les mêmes vols que lui, espionner son téléphone à distance, s’inventer une nouvelle identité : Juliette ne recule devant rien pour atteindre son but, car elle a un plan pour le récupérer, et elle ne laissera rien ni personne se mettre en travers de son chemin.

Juliette le sait, le grand amour se mérite, il fait souffrir, mais il vaut toute la douleur du monde. Et des autres. Juliette et Nate sont faits l’un pour l’autre, même si Nate ne le sait pas encore…

Un thriller psychologique glaçant et oppressant, et une évocation de l’obsession sans entraves, qui transforme l’amour absolu en haine pure en un instant.

chronique

Juliette est folle amoureuse de Nate, un pilote de ligne qui adore son métier. Son amour pour lui est une véritable obsession. Elle le suit partout, l’espionne quand il est chez lui, et s’introduit chez cet homme quand il est en voyage pour le travail. Elle est même devenue hôtesse de l’air pour sa compagnie aérienne, afin qu’elle puisse garder un œil sur lui. Le plus surprenant c’est qu’ils ne sont plus en couple. Nate à rompu avec Juliette depuis plusieurs mois, il ne voulait pas s’engager dans une relation longue durée. Mais cela n’arrête pas Juliette qui a un plan pour le reconquérir, elle est la petite amie parfaite, et elle va s’assurer que personne ne se mette sur son chemin pour obtenir enfin ce qu’elle veut, par tous les moyens possible.

Juliette est un personnage vraiment fascinant et en même temps elle fait vraiment froid dans le dos. C’est une vraie psychopathe ! Sa façon de penser est tellement malsaine, folle et aberrante que c’est le point fort de cette histoire. L’auteure l’a choisie comme narratrice, on est donc dans sa tête tout au long de l’histoire et je dois dire que sa façon de raisonner, de penser et d’agir fait vraiment peur. Elle est capable de tout pour assouvir son rêve, être avec Nate.

« Il m’a fait croire que nous avions un avenir, qu’il m’aimait autant que je l’aimais. J’aurais dû tomber enceinte. Je me suis offert le luxe de vivre une lune de miel et cela m’a coûté cher, mais je n’abandonne pas. Je le récupérerai et je ferai tout mon possible pour que, bientôt, nos vies soient liées de manière irrémédiable. »

Je ne vais pas vous dévoiler tout ce qu’elle met en place comme stratagème, mais par exemple elle adore la pluie. Pourquoi ? Car comme ça elle enfile un sweat à capuche et elle peut observer son amour incognito. Ou encore elle se motive à passer son permis de conduire non pas pour éviter le métro ou pour se déplacer plus rapidement mais pour pouvoir faire des planque devant chez Nate plus facilement. Elle use de ses talents de manipulatrice à tout va, elle est envahissante, essaie de le rendre jaloux et utilise même le chantage. Elle a aussi une double personnalité, elle a deux comptes Facebook, elle mène une double vie. Je vous le dis, on est dans la tête d’une vraie psychopathe !

C’est aussi une sociopathe, elle n’aime pas réellement les gens. Elle est amie avec les gens uniquement par intérêt. Elle a choisi Amy (sa collègue de travail) pour être appréciée dans la compagnie aérienne pour que l’intégration soit plus facile. Quant à Bella, c’est pour son entourage aisé et pouvoir usé de sa bonne fortune et des soirées mondaines.

« Amy est la confidente idéale : elle critique suffisamment « Nick » pour me témoigner son soutien, mais pas trop non plus pour éviter que je me retrouve à le défendre. Il fallait bien que je lui confie quelque chose. C’est ainsi que les amitiés fonctionnent : on partage des secrets. »

J’ai eu pitié d’elle lors de ma lecture, elle a eu une enfance difficile, la mort de son petit frère Will qui l’a beaucoup marquée et d’autres faits que je vous laisserais découvrir par vous-même.

Au fil de la lecture, on apprend qu’elle a une vengeance à assouvir auprès de Bella. Mais que s’est il réellement passée entre elles ?

Le personnage de Nate, j’ai eu beaucoup plus de peine à l’apprécier. Je le trouve un peu trop naïf, il manque cruellement de caractère. Souvent, je ne comprenais pas sa façon d’agir, je voulais qu’il ait plus de poigne, qu’il se défende, qu’il prenne les choses en main. Mais il ne fait que subir tout ce que lui fait endurer Juliette.

« J’ai découvert une chose à propos de la culpabilité, c’est que certains jours, on peut vivre avec. Les autres, elle frappe sans prévenir – comme le chagrin – et vous ronge, comme de l’acide. Le pire, c’est qu’on ne peut rien y faire. On ne peut pas réparer ses erreurs. Jamais. Elles finissent par faire progressivement partie de soi, une partie vile, pourrie et suffocante. »

Pour le rythme de lecture heureusement que les chapitres sont courts et que la plume de l’auteure est fluide et agréable à lire, ça donne un peu de dynamisme car même si le roman est classé dans la catégorie thriller, ne vous attendez pas à du suspense ou une intrigue haletante.

L’intrigue finale est bien menée, tous les éléments s’emboitent. J’ai dévoré les derniers chapitres pour connaître le fin mot de l’histoire et savoir comment tout ça allait se finir. J’aurais quand même voulu une autre fin, avoir une vision plus claire.


Un petit point qui m’a déçue aussi c’est la couverture et le titre du livre, qui ne représente pas vraiment l’histoire, je trouve la version originale beaucoup plus explicite et heureusement que je ne suis pas arrêter à la première de couverture et que j’ai lu le synopsis sinon je serais passé à côté cette histoire hors du commun.
conclusion

On est dans la tête de la narratrice la plus tordue que j’ai jamais lue. Juliette est un personnage fascinant et tellement différent que le roman en devient captivant malgré beaucoup de longueurs dans l’écriture. Son amour pour Nate est une obsession dangereusement malsaine et hors de contrôle. La psychologie de Juliette est très bien approfondie et donne encore plus de frissons étant donné que l’on est dans sa tête. Le vrai amour fait mal, mais Juliette sait que ça en vaut la peine, une lecture que je recommande pour son originalité mais ne vous attendez pas à une lecture haletante avec beaucoup de suspense sinon vous serez déçus.

« Si l’on aime quelqu’un, il faut lui donner sa liberté. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s