Camille Versi, Chronique livres, Dystopie, Hachette, Lecture, NetGalley, Partenariat, Princesse, Royauté, Young Adult

Chronique lecture – Royales

royales.jpg
Auteure: Camille Versi
Edition: Hachette
Catégorie : Dystopie – Young Adult
Mots clés : Clonage, Princesse, Royauté
Pages : 420
Sortie : 14.03.2018
Ma note : 19/20
COUP DE COEUR
synopsis
Margaret est la princesse parfaite, adorée de tous les Anglais. Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études de littérature, de politique et d’histoire par correspondance…
Son secret ?
Margaret n’existe pas vraiment. Elles sont seize. Seize sœurs.
Seize clones, éduquées à la perfection, créées pour faire rêver un royaume.Mais les temps ont changé… Sur seize clones, il ne devra rester qu’une princesse.
chronique

Nous sommes en 2115 au Royaume-Uni, la famille royale est indispensable pour maintenir l’ordre, elle est sur-médiatisée et n’a pas le droit à un seul faux pas. Heureusement, la Princesse Margaret possède tous les talents à seulement 18 ans. En plus de posséder toutes ces qualités, elle est bienveillante, généreuse et intelligente. Adorée du peuple anglais, elle semble absolument parfaite. Sauf qu’elle à un secret. Elle n’est pas seule, elles sont 16 clones de la Princesse.

Malgré leur ressemblance physique, chacune des clones ont leur propre nom et leur propre talent et leur propre caractère, elles incarnent chacune une facette de la Princesse parfaite. Dans cette aventure, nous suivons Margaret-May qui est spécialisée dans la littérature. Margaret – Agnès a pour point fort la géopolitique, tandis que Margaret – Elisabeth préfère l’histoire. Margaret – Gisèle est sollicitée à chaque discours public. Margaret – Charlotte est une parfaite cavalière, sa sœur Margaret – Kim est une véritable artiste, elle danse, chante et dessine à la perfection. Et ainsi de suite. A chaque représentation, l’une des sœurs est mise en avant selon leur compétence. Les 15 autres sont enfermées sous le palais de Buckingham Palace dans un immense bunker sans fenêtre à étudier tout les faits et gestes de celle qui est en « liberté » pour pouvoir échanger de clone sans que le peuple ne s’aperçoive de la supercherie.

Mais cette manipulation ne peut plus continuer. La reine en a décidé ainsi, une sélection va être faite et il en restera qu’une. Mais que vont devenir les autres clones ? Comment cette unique Princesse va tenir tout les rôles ? Et s’il y a des clones, ou est la princesse originelle ?

« Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études par correspondance de littérature, de politique et d’histoire, la princesse, à dix-huit ans tout juste, semble parfaite. »

Pour le genre littéraire on est dans une dystopie young adult, deux catégories qui ne sont pas dans ma zone de confort et en ce qui concerne le young adult j’ai eu plus de déception que de coup de cœur. En plus, avant d’être publié par les éditions Hachette, Camille Versi avait écrit et partagé son roman sur la plateforme Wattpad. J’ai souvent été déçue par les romans écrit sur cette plateforme, souvent trop peu travaillés, beaucoup de fautes. Pourtant, la quatrième de couverture m’a complètement envoûtée et je ne regrette pas d’avoir suivi mon instinct.

J’ai absolument adoré l’histoire très originale et très bien construite. Jamais je n’aurais eu l’idée de penser que royauté et clonage allait faire si bon ménage.

J’avais franchement peur de m’y perdre avec toutes ces sœurs mais l’auteur a su manier sa plume avec succès pour en qu’on ne s’emmêle pas trop les pinceaux. La relation entre les soeurs est complexe, elles sont à la fois proches, complémentaires et rivales. Elles sacrifient leur vie pour la princesse. En plus de leur spécialité, chaque sœur à sa propre personnalité, elles ont plus ou moins d’affinités entre elles, elles n’ont pas les mêmes goûts en matière d’homme par exemple. On s’attache plus à certaines sœurs de par leur importance dans l’histoire. Certaines sont plus manipulatrices, vicieuses, hautaines et prétentieuses, on veut juste leur donner une bonne paire de claques. Leurs psychologies sont bien exploitées et ça donne un vrai réalisme aux personnages.

Je me suis beaucoup attachée à Margaret-May qui est notre héroïne principale, c’est une femme forte et indépendante, en plus de ces deux qualités elle est intelligente, avenante et loyale. Elle n’est pas caricaturée et c’est ce naturel qui m’a plu. Au fur et à mesure du roman elle connaît plusieurs révélations, elle fait face aux réalités avec beaucoup de détermination pour faire changer les choses. Elle évolue énormément durant le roman, au début elle nous apparaît comme une jeune femme docile et naïve et petit à petit elle se forge son propre caractère et ouvre les yeux sur la réalité du monde. Elle se bat pour sortie de cette vie qu’elle n’a pas choisie et ne se cantonne pas juste à obéir à la reine.

« Les douze clones restantes connaîtront la mort, ou l’enfermement à vie. Cela m’étonnerait que la reine les laisse courir dans la nature. Cette compétition va être un carnage. Et avec la littérature comme arme, j’ai bien peur de partir perdante… »

Par contre le personnage de la Reine Victoria II est complètement cruel. Elle parait douce et bienveillante envers son peuple pourtant elle règne avec une main de fer. C’est elle qui a eu l’idée du clonage des sœurs et j’étais révoltée à quel point elle les prend pour des objets et non pas des êtres humains avec des sentiments. Si elles ne peuvent plus remplir leur rôle qui leur ai assigné, elles n’ont qu’à mourir car elles ne servent plus à rien.

J’avoue que les personnages des clones m’ayant tellement plu, je regrette de ne pas savoir ce qu’ils leur arrivent à toutes à la fin du roman. Avoir un épilogue un peu plus complet avec le thème « Que sont-elles devenues ? ».

En ce qui concerne les chapitres, je dois dire que l’auteure m’a bien eue. A chaque fin de chapitre, elle nous laisse un petit suspense qui nous donne envie de continuer encore et encore. Cela donne beaucoup de rythme à l’histoire et je dévorais les pages sans m’en rendre compte. Son écriture fluide est vraiment agréable et je ne me suis pas ennuyée durant tout le roman.

On comprend l’intrigue de l’histoire et les enjeux de la Princesse au fur et à mesure de la lecture. On s’attache de plus en plus aux personnages et on a évidemment hâte de savoir qu’elle sera la suite de l’histoire et comment tous ces drames vont se terminer. Le suspense est vraiment intenable sur la fin mais assez prévisible. Dès les premières pages, je me suis posée LA question fatidique et j’avais bien deviné la réponse mais cela n’a rien gâché à ma lecture. A chaque page, on craint que tout ne s’effondre pour ces clones et qu’elles ne puissent pas survivre. Parce qu’il semble n’y avoir aucune issue, et pourtant.

« C’est ici que nous vivons, entre d’austères murs de béton, sous la lumière artificielle de néons, telles les mauvaises herbes de l’arbre généalogique royal. On ne se soucie pas de notre confort, seulement de garder notre existence secrète. »

Je ne veux pas m’attarder sur les points négatifs car ils sont insignifiants quand au reste du roman. Il y a pour moi un manque de crédibilité dans le monde que Camille Versi a crée. L’univers dystopique est peu commun à notre monde actuel. Seul les pluies acides et le clonage sont en plus. Même si on est projeté à plus de 100 ans en avant, on parle encore de journalisme, de booktubers, toutes ces choses ne seront à mon avis plus là dans 100 ans vu la vitesse avec laquelle évolue la technologie. Et pour tout vous dire, je pense que c’est pour ça que j’ai aimé cette dystopie, car j’ai pu faire facilement le parallèle avec notre monde à nous. Ce n’est pas un monde imaginaire ou encore un monde complètement surréaliste avec des voitures volantes et tout cet univers qui ne me plait pas forcément. Donc effectivement cela manque de réalisme mais j’ai envie de dire « tant mieux » !

Parlons un peu de la romance, malgré quelques petits passages fleur bleue et un peu trop dramatiques à mon goût, la romance ne m’a pas dérangée même si je n’ai pas accroché avec le personnage concerné. La romance ne prend pas le pas sur l’intrigue principale et c’est vraiment appréciable.

L’épilogue aussi m’a un petit peu déçu, je m’attendais à une fin à la hauteur du reste de l’histoire, j’ai trouvé cela un peu simple et j’aurais peut-être voulu un retournement de situation qui nous surprend un peu plus.

conclusion
J’ai quelques points qui m’ont déçu dans ce roman mais ce n’est rien face à la multitude de point positifs. J’ai été clairement happée par la plume de cette auteure ultra-fluide, j’ai littéralement dévoré ce livre et c’est pourquoi c’est un coup de cœur. Je ne suis pas à l’aise avec les histoires dystopique mais la quatrième de couverture a éveillé ma curiosité dans un genre qui n’est pas dans ma zone de confort. Et je ne le regrette pas, l’histoire est vraiment originale, addictive et surprenante. Royales est un excellent roman que je ne peux que vous conseiller.

EDIT DU 12.10.18 : Suite à l’adorable commentaire sous cet article de l’auteure Camille Versi elle-même. Un épisode Bonus à été publié sur Wattpad. Quatres chapitres qui nous donne des nouvelles 3 ans après des princesses. J’ai tout simplement adoré ! Rien à dire de plus ! J’étais frustrée de pas avoir de nouvelles, cet épilogue bonus m’a conquise !! Je suis joie !


 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Chronique lecture – Royales”

  1. Merci pour cette chronique ! Je suis très contente que mon roman t’ait plu au point d’être un coup de cœur, et ce malgré les défauts que tu soulignes !
    Puisque tu as été frustrée par l’épilogue, n’hésite pas à passer par mon compte Wattpad, j’y ai posté 4 chapitres bonus pour parler un peu du destin de May et de ses sœurs : il s’appelle Mariage Royal (https://www.wattpad.com/story/159834876-mariage-royal-bonus-%C3%A0-royales).
    A bientôt 🙂
    Camille Versi

    J'aime

    1. Merci Camille pour cette nouvelle qui me met complètement en joie !!!! Je viens de lire ces chapitres Bonus, je profite donc pour mettre un EDIT sur l’article pour en informer tout le monde tellement c’est une super nouvelle. Merci d’avoir été à notre écoute et nous permettre de nous remettre dans cette histoires le temps de quelques chapitres !!! Merci !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s