Chronique livres, Drame Contemporain, Hachette, James Patterson, Lecture, NetGalley, Partenariat, Young Adult

Chronique lecture : Chacun ses raisons

chacun ses raisons.jpg

Auteure: James Patterson & Emily Raymond
Edition: Hachette
Catégorie : Young Adult
Mots clés : Réseaux sociaux, Secrets, Enquête, Rumeurs, Scandales, Adolescents, Drogue, Influence
Pages : 276
Sortie : 09.05.2018
Ma note : 6/20

synopsis

Scandale à Pinewood : plusieurs élèves ont été exclus juste avant les examens, à cause d’une photographie compromettante publiée sur les réseaux ! Parmi eux, Théo, accusé mais bien déterminé à prouver son innocence. Et pas que la sienne : Sasha, la plus belle fille de sa classe, s’est aussi fait virer du lycée et, pour elle, il est prêt à tout. Persuadé qu’ils sont victimes d’un complot, Théo se lance à la recherche du coupable. Mais, plus il avance dans sa quête de vérité, plus il découvre que chacun a ses petits secrets et ses raisons d’agir, et va de surprise en surprise…Mais pour découvrir la vérité, Theo doit mener l’enquête. Les suspects sont nombreux : le quarter-back, l’as informatique, la fille populaire, le proviseur adjoint ou son propre meilleur ami ? Quels secrets cachent-ils ? Et comment Theo peut-il obtenir leurs aveux ?

chronique

Le résumé était prometteur, la couverture était très belle, je craque littéralement pour le turquoise donc c’était un petit bonus. Pourtant, cette lecture n’a clairement pas été à la hauteur de mes attentes, je me suis ennuyée du début à la fin de l’histoire, je comptais les pages restantes, heureusement cela se lit très vite.

J’ai pu découvrir ce roman grâce à NetGalley et aux éditions Hachette. Ma première surprise c’est quand j’ai inséré l’ebook dans ma liseuse, après avoir réglé mon confort de lecture comme à mon habitude, je me rend compte que l’ebook fait 150 pages. Ça se rapproche donc plus d’une nouvelle que d’un roman pour moi. La version papier indique 336 pages, cela doit donc être écrit très gros je pense, ou alors l’ebook ne contient pas le texte intégral, ce qui m’étonnerais. Cette différence de nombre de pages reste un mystère pour moi mais je vais parler uniquement sur la version numérique que j’ai pu lire.

Cette longueur de texte est selon moi le problème principal du roman. Ce livre Young Adult traite de sujets sensibles, très intéressants et importants pourtant tout va trop vite. On survole tous les sujets ce qui est clairement dommage car entre les thèmes abordés et l’histoire en elle-même il y a un véritable potentiel.

Pour les personnages, malgré qu’ils soient tous différents et assez stéréotypés quand même, je ne me suis attachée à aucun d’eux.  On en connait pas assez, on n’a pas le temps de réellement les apprécier ou de les détester d’ailleurs, j’ai même eu de la peine à les imaginer tant les descriptions physiques sont brèves.

J’ai espérer au long de ma lecture que la conclusion serait à la hauteur, ma curiosité voulais connaître qui a posté cette fameuse photo et à nouveau déception. L’intrigue finale va elle aussi beaucoup trop vite, elle n’est pas approfondie, j’ai vraiment eu cette impression tout au long du roman. Malheureusement cela ne l’a pas fait avec moi malgré les bons sujets d’actualité abordés qui sont très important pour les adolescents et la relation avec les réseaux sociaux.

Extraits

« J’ai aussi appris que l’espèce humaine ment énormément, que rien n’est simple, même si on désire un happy end, la vie n’a rien d’un Disney. »

 « Et comme l’a dit Simone de Beauvoir « Défendre la vérité n’est pas quelque chose que l’on fait par le sens du devoir ou pour dissiper les complexes de culpabilité, mais c’est une récompense en soi ». Autrement dit, les mecs, on s’en fout que l’idée de Theo soit dingue ou que ça ne marche pas : on le fait pour nous. »

 « Je ne suis pas d’accord avec la théorie de Sasha sur les secrets qui nous façonnent : moi je pense que ce sont nos secrets, nos angles morts, nos espoirs brisés et l’interminable succession de nos petits échecs quotidiens qui font de nous ce que nous sommes. »

 « Ce sera peut-être moins douloureux si je torpille moi-même mes rêves avant que les autres ne s’en chargent. »

 conclusion

Un roman sur un groupe d’adolescents abordant des thèmes importants dans notre société tels que l’influence des réseaux sociaux, les rumeurs, le dopage et d’autres. Un roman Young Adult avec une écriture simple et rapide à lire. L’histoire est très courte, la psychologie et la description des personnages sont pratiquement inexistantes. Si vous aimez ce que je viens de citer, foncez lire le livre. Un jeune adolescent qui n’a pas l’habitude de lire pourra je pense le trouver à son goût.  En ce qui me concerne, je suis passée totalement à côté de ma lecture qui était selon moi trop bâclée, pas assez approfondie et trop rapide à lire. Dommage, j’avais entendue beaucoup de bien de James Patterson, mais sur ce roman, je suis restée sur ma faim. Ma critique peut semblée dure mais c’est mon ressenti. Ce livre ne me convient tout simplement pas.

SIGNATURE

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s