Amour Obsessionnel, Challenge, Charleston, Chronique livres, Enquête, Lecture, Partenariat, Sara Shepard, Suspense, Thriller, Thriller psychologique

Chronique lecture : Elizas #TheBlackNovember

elizas.jpg
Auteure : Sara Shepard

Traduction : Amélie de Maupeou

Edition : Charleston

Collection : Charleston Noir

Catégorie : Thriller Psychologique
Mots clés : Meurtre, Mémoire, Maladie, Alcoolisme, Suspense, Manipulation, Hôpital, Suicide, Mensonge, Paranoïa
Pages : 428
Sortie : 26.06.2018
Ma note : 16/20synopsis

Une jeune femme, belle et fragile, un luxueux hôtel hollywoodien et un dangereux mélange d’alcools forts et de médicaments…..Quand Eliza Fontaine, jeune auteure à succès, se réveille dans une chambre d’hôpital, il lui suffit d’un regard à ses proches pour comprendre qu’on la soupçonne d’une nouvelle tentative de suicide. N’a-t-elle pas été retrouvée ivre morte au fond d’une piscine alors qu’elle ne sait pas nager ?

Pourtant, Eliza en a la certitude, cette fois, c’est différent. Ses souvenirs sont flous, sa mémoire se dérobe, mais elle se souvient d’une voix, d’un rire….Uniquement armée du roman qu’elle vient de terminer, et dans lequel semblent se mêler fiction et réalité, la jeune femme part à la recherche de ce qui s’est réellement passé. Car, s’il y a une chose dont Eliza est sûre, c’est qu’elle n’a pas sauté dans cette piscine. Quelqu’un a tenté de la tuer.

chronique

Sara Shepard, le nom de cette auteure vous dit surement quelque chose, mais oui vous savez la série très connue « Pretty Little Liars », cette série est tirée de l’œuvre littéraire de Sara Shepard sous le nom « Les Menteuses ». J’adore cette série, il faudrait d’ailleurs que je me penche sur les livres pour comparer les histoires. Alors quand j’ai vu la sortie de son nouveau livre et le résumé alléchant j’ai de suite voulu tenter de le lire. Je tiens donc à remercier les éditions Charleston, et plus spécialement à Mathieu de m’avoir transmis la version Ebook de ce roman pour que je puisse voir si mes attentes se confirment.

On suit Eliza, jeune auteure dont le livre « Les Dés » va paraître sous peu, qui se réveille à l’hôpital après qu’elle ait failli se noyer. Cela ressemble à s’y méprendre à une tentative de suicide, ce n’est d’ailleurs pas sa première tentative. Pourtant, Eliza en est persuadée, même si elle n’en a aucun souvenir, on l’a poussée dans la piscine, c’est donc une tentative de meurtre. Durant ce roman, nous allons plonger dans son enquête afin de savoir qu’est ce qui s’est réellement passée cette soirée et retrouver les souvenirs qu’elle a mystérieusement perdus.

A chaque chapitre, on alterne entre le présent sur le point de vue d’Eliza et les passages de son tout nouveau roman qui vient de paraître. On pense de suite que rien n’est cohérent, que ça n’a rien à voir, pourtant au fil des pages, on va découvrir deux histoires différentes qui vont s’entremêler afin de découvrir le fin mot de l’histoire entre fiction et réalité. A-t-elle raison ou c’est sa maladie qui lui fait croire des choses qui n’existent pas ?

Contre toute attente, j’ai eu de la peine à me plonger dans l’histoire, pourtant la plume de Sara Shepard nous met rapidement dans une atmosphère de méfiance, de doute et de suspense mais à croire que je n’accrochais pas, j’ai même failli abandonner le roman.

Après le premier tiers du livre, on commence à s’attacher à cette jeune femme touchante, malgré son attirance pour les choses un peut morbides. On veut la protéger, on veut la croire et pourtant tout est contre elle, on est aussi perdus qu’elle dans ses souvenirs. On apprend ensuite plusieurs révélations qui nous tienne en haleine jusqu’à la fin du roman, on met les pièces du puzzle au bon endroit, on comprend petit à petit.

Malgré ces détails, je n’ai pas vu venir le dénouement final, j’avais en effet quelques suspicion sur qui n’était pas vraiment celui qu’il prétendait être, mais le retournement de situation final est vraiment bien monté et m’a surprise. J’ai adoré aussi que toute cette vérité vienne petit à petit, on se délecte de chaque révélation, j’ai trouvé que cela donnait beaucoup de rythme à la lecture.  L’auteure nous laisse des parts d’ombre pour faire travailler notre imagination avant de nous donner encore quelques indices.

Extraits

«À ma gauche, un mouvement attire mon attention. Je me redresse d’un coup, aux aguets. Un visage sombre, ombrageux, apparaît dans la cour. Il regarde dans la maison. Je m’approche de la fenêtre aussi vite que je peux. – Il y a quelqu’un dans la… L’ombre se déplace. Je cligne des yeux et, soudain, c’est moi que je vois dehors. Je cligne à nouveau des yeux, et tout a encore changé. Je ne vois plus que mon reflet.»

«Dot tendit la main vers sa coupe de champagne et chassa le sentiment d’être ignorée. Cela faisait sûrement un moment que Dorothy n’avait pas parlé à quelqu’un, voilà tout. Dot ferait mieux de la laisser bavarder. Elle ne voulait pas gâcher cette soirée. Elle voulait qu’elle se passe exactement comme sa tante le désirait. »

«Qui se souciait qu’elle mélange certains détails de sa vie ? Qui se souciait de savoir si elle pimentait ses récits de mensonges ? Cela ne voulait pas dire qu’elle était méchante. Elle ne blessait personne. Elle était capable de donner tant d’amour ; elle était la personne la plus altruiste que Dot ait jamais rencontrée. »

«Ta maladie l’a secouée. Certaines personnes s’élèvent, dans ce type de situation. D’autres… cela les mine. Ils ne savent pas comment réagir. Ils ne savent pas se défendre et ils s’écroulent. »

«Je suis tentée de lui écrire qu’il ferait mieux de tenir compagnie à son fils, à l’hôpital – même pendant les temps morts, même quand il dort, parce qu’un enfant a besoin de se sentir accompagné. Conseil de malade à malade. Ah, et aussi – ne lui mens pas. Ne fais pas semblant. Ce n’est pas drôle. »

conclusion

Même si le démarrage du roman a un peu de longueur selon moi, l’intrigue et le dénouement sont bien ficelés. Sara Shepard signe ce nouveau thriller, qui s’adresse selon moi à un public Young Adult, avec les éléments qui ont fait le succès de la série « Pretty Little Liars ». On se perd entre la paranoïa,  la manipulation et des secrets qui nous mènent à douter de tout le monde. Chaque détail à son importance et je défie quiconque de trouver le fin mot de l’histoire. Quelle est la vérité ? La fiction ou la réalité ?

SIGNATURE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s